Les actualités Easytrip

Besoin d'aide ?

Lire les FAQ

Le saviez-vous ?

Commandez en ligne et votre badge sera expédié sous 48 heures

Easytrip Pro

votre partenaire mobilité !

J'en profite

Easytrip Pass

la carte mobilité particulière

J'en profite

Combien coûte une voiture électrique ?

Comment ne pas se poser la question de l’achat d’une voiture électrique, à l’heure où la protection de la planète est une priorité ? Toutefois, la décision ne se prend pas à la légère. Combien coûte une voiture électrique ? Quels sont les avantages ? Est-ce bien rentable ? Posez-vous les bonnes questions avant de vous lancer.

Pourquoi acheter une voiture électrique ?

Si la protection de la planète vient souvent en tête des arguments avancés pour l’achat d’une voiture électrique, celle-ci a bien d’autres avantages :

  • une voiture écologique : elle ne rejette pas de CO2 dans l’atmosphère. Toutefois, si l’on prend en compte le cycle de vie, depuis la conception du véhicule, il génère des pollutions d’une autre nature. Néanmoins, le bilan carbone reste moins important que pour les autres voitures.
  • une voiture confortable : les voitures électriques sont automatiques et peu bruyantes.
  • une voiture économique : ce type de véhicules a un coût d’utilisation assez faible.

Les différents types de modèles

L’offre de véhicules électriques se concentre en France sur une trentaine de modèles majeurs. En 2019 les trois quarts des voitures électriques vendues en France sont des Renault Zoe ou Nissan Leaf. Si le choix de la citadine semble l’emporter sur le volume de vente par son offre peu couteuse, d’autres acteurs abordent le marché électrique par le haut de gamme. Ainsi Tesla ou BMW commercialisent des modèles premiums dotés d’une plus grande autonomie et une vitesse maximale supérieure aux citadines.

Quel est le coût d’un véhicule électrique ?

Le prix d’achat

Les avantages se paient. En effet, un véhicule électrique vous coûtera en moyenne deux fois plus cher qu’un véhicule thermique. A l’achat, Il faut compter entre 20 000 et 40 000 € pour les citadines, et entre 75 000 et 90 000 € pour un modèle haut de gamme. En 2019 parmi les modèles les moins chers, on relève la Smart for Two à 22 950 € pour une autonomie de 160 kms, la Renault Zoé à 23 700 € pour une autonomie de 400 kms. La Nissan Leaf est à 29 700 € pour une autonomie de 270 kms. Parmi les citadines plus onéreuses, on note la Kia Soul à 36 400 € ou la VW e-Golf à 40 040 € hors bonus. Concernant les modèle de luxe, on trouve la Jaguar Ipace à 78 380 €, la Tesla Model S à 84 800 € ou encore la Tesla Model X à 92 800 € hors bonus. Il existe des aides du gouvernement offrant des primes intéressantes :

  • 6 000 € de bonus écologique, pour l’achat de tout véhicule électrique ;
  • 2 500 € de superbonus écologique, si vous mettez votre véhicule diesel immatriculé avant 2001 ou votre véhicule essence immatriculé avant 1997 à la casse.

Par ailleurs, certains départements proposent une remise sur le certificat d’immatriculation.

Le coût d’utilisation et d’entretien

Le coût de consommation d’électricité est quatre fois moins important que celui de la consommation de carburants classiques. De même, le coût d’accès aux bornes de recharge est faible, voire nul. En ce qui concerne la batterie, deux options s’offrent à vous, aussi coûteuses l’une que l’autre :

  • L’achat de la batterie, d’une valeur de 4 000 à 6 000 €, en même temps que la voiture ;
  • La location de la batterie : entre 60 et 150 € par mois.

De manière générale, le coût d’entretien d’une voiture électrique est moins onéreux que celui d’un véhicule traditionnel. En effet, le moteur nécessite peu d’interventions et les autres pièces s’usent moins rapidement, en raison de la conduite plus fluide d’un véhicule électrique.

Acheter une voiture électrique en 2019 ?

L’argument majeur pour passer à l’électrique reste bien entendu le rejet de CO2 qui est nul. Mais outre l’achat engagé, l’offre électrique séduit par de nombreux autres avantages. En effet, outre les primes et bonus écologiques proposés à l’achat d’un véhicule électrique, l’acquisition d’un tel véhicule permet de réaliser de fortes économies sur la consommation. Le réseau de bornes de recharge se développe également rapidement, dans les supermarchés et sur les autoroutes. Enfin, Le coût de l’entretien est également moins élevé que les voitures thermiques. Adieu les changements de courroie, roulement, problèmes d’embrayage, filtres et vidanges ! La voiture électrique est dotée de moins de pièces qu’une voiture thermique et nécessite donc moins d’entretien. Si le cout de la voiture électrique reste un frein à l’achat, il est possible d’alléger la facture ou de la lisser en optant pour une location longue durée (LLD) ou en vous tournant vers le marché de l’occasion, qui est amené à se développer.

Retour aux actualités