Les actualités Easytrip

Besoin d'aide ?

Lire les FAQ

Le saviez-vous ?

Commandez en ligne et votre badge sera expédié sous 48 heures

Easytrip Pro

votre partenaire mobilité !

J'en profite

Easytrip Pass

la carte mobilité particulière

J'en profite

Choisir le bruit de sa voiture électrique : de nouvelles options en vue ?

Avant le 1er juillet 2019, les voitures électriques ne faisaient quasiment aucun bruit lorsqu’elles roulaient. Pour limiter le nombre d’accidents avec les piétons et les autres usagers de la route, elles doivent désormais se faire entendre. C’est pourquoi les constructeurs imaginent des bruits distinctifs qui pourraient même devenir un moyen de personnalisation.

Le bruit des voitures électriques : un sujet d’importance aux USA

Aux États-Unis, un organisme de prévention de la sécurité routière affirme qu’il serait normal que les propriétaires de voitures électriques puissent choisir le bruit de leur véhicule et que ce dernier devrait être suffisamment fort pour être entendu même en dessous de 30 kilomètres à l’heure. La date à laquelle les constructeurs devaient équiper les véhicules de cette fonctionnalité avait été fixée à 2019 à l’origine. Elle a depuis été repoussée à 2020.

Qu’en est-il dans l’Union Européenne ?

Pour les pays de l’UE, tous les véhicules électriques neufs à 4 roues doivent être équipés de l’Acoustic Vehicle Alert Systems (ou AVAS) depuis juillet dernier. Le dispositif doit fonctionner lorsque le véhicule roule à moins de 19 kilomètres à l’heure et quand il fait marche arrière et ne doit pas dépasser 75 décibels. Les constructeurs peuvent par ailleurs personnaliser leur AVAS comme bon leur semble et le faire évoluer en fonction de la vitesse du véhicule ou d’une action, comme mettre le clignotant par exemple.

Les constructeurs inventent de nouveaux bruits

Les constructeurs font travailler des musiciens afin de donner une signature sonore à leurs véhicules. Cela donne parfois des sons très proches de celui d’un moteur classique, des sonorités zen ou un bruit ressemblant à celui d’une soucoupe volante. On pourra également personnaliser son AVAS grâce à des options comme celle proposée par le futur Combi Volkswagen, à savoir un bruit de calèche. Tout cela risque malheureusement de ne pas être très homogène.

Retour aux actualités